Monologues, textes et Répliques

Vendredi 12 avril 5 12 /04 /Avr 23:07
Titre : Le silence des agneaux
Réalisé par : Jonathan Demme
Année : 1991

Entrée de Claris dans le couloir, elle arrive face à la cellule d’Hannibal.
Hannibal Lecter : Bonjour.
Claris Starling : Docteur lecter, je m’appelle Claris Starling. Est-ce que je peux vous parler ?
Hannibal Lecter : Vous travaillez pour Jack Crawford, n’est-ce pas ?
Claris Starling : Oui, en effet.
Hannibal Lecter : Puis-je voir votre accréditation ?
Claris Starling : Assurément.
Hannibal Lecter : Plus près, je vous prie. Plus près.
Il regarde Claris Starling puis la carte
Hannibal Lecter Cette carte expire dans une semaine. Vous n’êtes pas du FBI, n’est-ce pas ?
Claris Starling : Non, je suis encore élève à l’Académie.
Hannibal Lecter : Jack Crawford m’envoie une élève, à moi ?
Claris Starling : Oui, je suis étudiante. J’ ai beaucoup à apprendre de vous, mais vous êtes seul juge, à vous de décider si je suis suffisamment qualifié.
Hannibal Lecter Hum, une entrée en matière tout à fait habille, agent Starling. Asseyez-vous, je vous prie.
Claris Starling s’assoit.
Hannibal Lecter :A présent, dites-moi ce que vous a dit Misk ? L’imprévisible Misk de la cellule d’à côté ? Il a susurré quelque chose, dites-moi ce qu’il a dit ?
Claris Starling : Il a dit : je renifle ta chatte.
Hannibal Lecter : Je vois. D’ici, ce n’est pas aussi facile. (il renifle l’air) Vous utilisez une crème de jour à la camomille. Vous portez parfois l’Air du Temps, mais pas aujourd’hui.
Claris Starling : C’est vous qui avez fait tous ces dessins, docteur ?
Hannibal Lecter : Ah ? Ca, c’est le dôme, vu du belvédère. Vous connaissez Florence ?
Claris Starling : Vous êtes capable de détails uniquement de mémoire ?
Hannibal Lecter : La mémoire, agent Starling, c’est ce qui me reste à défaut d’une vue.
Claris Starling : Et bien, peut-être que vous aimeriez me confier vos vues sur ce questionnaire, Monsieur ?
Hannibal Lecter : Ah, non, non, tout se passait si bien. Je vous trouvais courtoise et réceptive à la courtoisie. Vous aviez gagné ma confiance avec cette troublante vérité sur ce M Misk, tout ça pour en arriver à cette pesante transition sur votre questionnaire. Tsss ,c’est un peu gros.
Claris Starling : Je vous demande simplement de jeter un coup d’ œil docteur, vous êtes en droit de refuser.
Hannibal Lecter : Oui, Jack Crawford doit être très occupé s’il faut recruter des élèves comme intérimaires, occupé à traquer le petit nouveau Buffalo Grill…Buffalo Grill, c’est un vilain garçon celui là. Savez-vous pourquoi, ils le surnomment Buffalo Grill ? Je vous en prie, dites le moi, ils n’en parlent pas au journal.
Claris Starling : Et bien, c’est une blague de mauvais goût. C’est un enquêteur de la criminel qui a dit : « Il y a peut-être un marché pour les peaux humaines ».
Hannibal Lecter : Pourquoi croyez-vous qu’il les dépouille (…) agent Starling ? Surprenez-moi par votre intuition.
Claris Starling : Cela doit l’exciter, les tueurs en série gardent le plus souvent un souvenir de leur victime.
Hannibal Lecter : Pas moi.
Claris Starling : Non, vous, vous les mangez.
Hannibal Lecter : Faites-moi voir ce questionnaire.
Claris le dispose dans un box qui donne dans la cellule. Il le consulte.
Hannibal Lecter : Vous croyez pouvoir me disséquer avec ce petit instrument émoussé. Non ! (…) Vous êtes très ambitieuse, n’est ce pas. Vous savez que vous ressemblez avec votre sac à main et vos chaussures bon marché, à une fille de ferme, endimanché, sans le moindre bon goût. Une alimentation correct a fait de vous une fille solide, mais vous n’êtes pas à plus d’une génération de la pauvreté crasseuse. Je n’ai pas raison agent Starling ? Et ces origines que vous essayez désespérément de cacher. Vous venez du fond de la Virginie. Que fait votre père ? Est-ce qu’il descend dans une mine ? Est-ce qu’il empeste le charbon ? Et les garçons qui n’arrêtaient pas de vous sauter dessus. Tous ces tâtonnements pénibles et moites à l’intérieur des voitures. Vous, nous ne rêviez que de partir, de vous sortir de là et d’entrer enfin au FBI.
Claris Starling : Vous êtes perspicace docteur. Mais, êtes vous assez fort pour appliquer à vous-même cette extraordinaire facture d’analyse ? Pourquoi ne le faites vous pas ? Examinez votre conscience et écrivez ce que vous voyez, mais peut être avez-vous peur ?
Hannibal Lecter : J’ai été interrogé par un employé du recensement, j’ai dégusté son foie avec des fèves au beurre et un excellent quanti. Retourne vite à l’école petite Starling…vite, vite,…, vite, vite.
Par Olivier TSEVERY - Publié dans : Monologues, textes et Répliques
Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés